formularioHidden
formularioRDF
Login

 

Buscar en La Rioja Turismo close

EMPIEZA A TECLEAR...

TU BÚSQUEDA NO HA OBTENIDO NINGÚN RESULTADO.

Panel Information

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar la experiencia de navegación y ofrecer contenidos de interés. Al continuar con la navegación entendemos que se acepta nuestra política de cookies.

Voir et à faire

facetas
filter_listFiltrar

visualisation

289 résultats

Cabezón de Cameros

tipo de documento Villes

...

Cabezón de Cameros est une commune de La Rioja située sur la partie occidentale de la cordillère ibérique, dans la vallée de la Leza. Elle appartient au canton du Camero Viejo et se trouve à côté de la route LR-250, à 43 km de Logroño et à 916 m d'altitude. Elle compte quelques arbres de grande taille, particulièrement remarquables (marronniers d'Inde, tilleuls...) et des demeures intéressantes. Fronton, place, jeux pour enfants et promenades.
-Situation : appartient au canton de Torrecilla en Cameros. Se trouve dans la haute-Leza, sur le versant occidental du Camero Viejo.
-Superficie : 11,9 km2.
-Altitude : 916 m.
-Économie : économie d'élevage essentiellement.
Cabezón de Cameros est une commune de La Rioja située sur la partie occidentale de la cordillère ibérique, dans la vallée de la Leza. Elle appartient au canton du Camero Viejo et se trouve à côté de la route LR-250, à 43 km de Logroño et à 916 m d'altitude. Elle compte quelques arbres de grande taille, particulièrement remarquables (marronniers d'Inde, tilleuls...) et des demeures intéressantes. Fronton, place, jeux pour enfants et promenades.
-Situation : appartient au canton de Torrecilla en Cameros. Se trouve dans la haute-Leza, sur le versant occidental du Camero Viejo.
-Superficie : 11,9 km2.
-Altitude : 916 m.
-Économie : économie d'élevage essentiellement.

Calahorra

tipo de documento Villes

...

Calahorra est une commune de la communauté autonome de La Rioja qui appartient au canton de Basse Rioja. Elle compte 30 000 habitants — selon les données de l'INE de l'année 2012 —. Superficie  : 91,41 km2. Densité de population : 264,9 habitants/km2. Elle est honorée du titre de Muy noble, muy leal y fiel ciudad (cité très noble, très loyale et très fidèle). Calahorra est depuis le 4e-5e s. le siège du diocèse du même nom, qui autrefois arrivait jusqu'au golfe de Gascogne. Deuxième ville de la communauté autonome de La Rioja en population et en importance après la capitale, Logroño. Chef-lieu de canton de la Basse Rioja, elle se distingue par sa production agricole et son ancienneté. Autrefois importante ville romaine, Calagurris Nassica Iulia a frappé monnaie jusqu'au Moyen-Âge. Calahorra est par ailleurs le berceau de Marco Fabio Quintiliano, grand maître de l'art oratoire, auteur de plusieurs textes et professeur à la cour romaine. Une statue en son honneur est érigée en face de l'hôtel de ville.


-Situation : appartient au canton de Calahorra. Le territoire communal se trouve à la confluence de l'Èbre et de la Cidacos, qui forment une vaste plaine fluviale.
-Superficie : 91,4 km2.
-Altitude : 358 m.
-Noyaux de population, quartiers ou hameaux : Murillo de Calahorra.
-Économie : grand pôle socio-économique de la Basse Rioja et commune la plus peuplée de la région après Logroño. Ville dynamique avec une importante activité agricole, industrielle et commerciale, elle a connu, au cours du dernier siècle, une augmentation de sa population. Sa richesse est essentiellement fondée sur l'agriculture, l'industrie et le développement du secteur tertiaire. L'industrie des conserves est soutenue par la culture - irriguée - de produits maraîchers qui sont la vedette d'une foire annuelle et de journées gastronomiques spéciales. Secteur secondaire : grande diversité d'industries (conserves, bois, emballages, chaussures...). Secteur tertiaire : les villages avoisinants et une partie du Sud de la Navarre profitent de la large gamme de services proposés par la ville, des établissements scolaires aux hôpitaux en passant par un grand choix de commerces.

Sa Semaine Sainte est classée d'intérêt touristique national.

Calahorra est une commune de la communauté autonome de La Rioja qui appartient au canton de Basse Rioja. Elle compte 30 000 habitants — selon les données de l'INE de l'année 2012 —. Superficie  : 91,41 km2. Densité de population : 264,9 habitants/km2. Elle est honorée du titre de Muy noble, muy leal y fiel ciudad (cité très noble, très loyale et très fidèle). Calahorra est depuis le 4e-5e s. le siège du diocèse du même nom, qui autrefois arrivait jusqu'au golfe de Gascogne. Deuxième ville de la communauté autonome de La Rioja en population et en importance après la capitale, Logroño. Chef-lieu de canton de la Basse Rioja, elle se distingue par sa production agricole et son ancienneté. Autrefois importante ville romaine, Calagurris Nassica Iulia a frappé monnaie jusqu'au Moyen-Âge. Calahorra est par ailleurs le berceau de Marco Fabio Quintiliano, grand maître de l'art oratoire, auteur de plusieurs textes et professeur à la cour romaine. Une statue en son honneur est érigée en face de l'hôtel de ville.


-Situation : appartient au canton de Calahorra. Le territoire communal se trouve à la confluence de l'Èbre et de la Cidacos, qui forment une vaste plaine fluviale.
-Superficie : 91,4 km2.
-Altitude : 358 m.
-Noyaux de population, quartiers ou hameaux : Murillo de Calahorra.
-Économie : grand pôle socio-économique de la Basse Rioja et commune la plus peuplée de la région après Logroño. Ville dynamique avec une importante activité agricole, industrielle et commerciale, elle a connu, au cours du dernier siècle, une augmentation de sa population. Sa richesse est essentiellement fondée sur l'agriculture, l'industrie et le développement du secteur tertiaire. L'industrie des conserves est soutenue par la culture - irriguée - de produits maraîchers qui sont la vedette d'une foire annuelle et de journées gastronomiques spéciales. Secteur secondaire : grande diversité d'industries (conserves, bois, emballages, chaussures...). Secteur tertiaire : les villages avoisinants et une partie du Sud de la Navarre profitent de la large gamme de services proposés par la ville, des établissements scolaires aux hôpitaux en passant par un grand choix de commerces.

Sa Semaine Sainte est classée d'intérêt touristique national.

Camprovín

tipo de documento Villes

...

Camprovín est une commune de la communauté autonome de La Rioja, sur la rive droite de la Najerilla, à flanc du Serradero. À 10 km de distance de Nájera. Village essentiellement agricole qui possède une importante industrie charcutière. Superbe point de vue sur la vallée de la Najerilla. Sur la route monumentale des monastères, il est au cœur d'un paysage naturel vierge, celui des sierras de la Demanda.
-Situation : appartient au canton de Nájera. Le territoire communal se trouve dans la haute vallée de la Najerilla, au pied de la Sierra de Moncalvillo et de la Sierra de Lara.
-Superficie : 20,6 km2.
-Altitude : 673 m.
-Noyaux de population, quartiers ou hameaux : Mahave.
-Économie : agriculture (vignes essentiellement, mais aussi pommes de terre, fourragères et légumineuses). Élevage de bêtes à laine, de porcins et de bovins.
Camprovín est une commune de la communauté autonome de La Rioja, sur la rive droite de la Najerilla, à flanc du Serradero. À 10 km de distance de Nájera. Village essentiellement agricole qui possède une importante industrie charcutière. Superbe point de vue sur la vallée de la Najerilla. Sur la route monumentale des monastères, il est au cœur d'un paysage naturel vierge, celui des sierras de la Demanda.
-Situation : appartient au canton de Nájera. Le territoire communal se trouve dans la haute vallée de la Najerilla, au pied de la Sierra de Moncalvillo et de la Sierra de Lara.
-Superficie : 20,6 km2.
-Altitude : 673 m.
-Noyaux de population, quartiers ou hameaux : Mahave.
-Économie : agriculture (vignes essentiellement, mais aussi pommes de terre, fourragères et légumineuses). Élevage de bêtes à laine, de porcins et de bovins.

Canales de la Sierra

tipo de documento Villes

...

Canales de la Sierra est une commune de la communauté autonome de La Rioja, située à 84 km de Logroño, dans le sud-ouest de la province, dans la haute vallée du Najerilla, à 1027 m d'altitude. Superficie : 54 km2. Elle compte 85 habitants environ, mais seulement 19 en hiver.
-Situation : appartient au canton de Nájera. La commune se trouve dans la haute-Najerilla, au bord méridional de la sierra de la Demanda, entourée de sommets importants tels que Peñalba, Quemada, Gomituerto et Cerezales.
-Superficie : 40 km2.
-Altitude : 1027 m.
-Économie : l'économie de Canales est fondée sur l'élevage.
Canales de la Sierra est une commune de la communauté autonome de La Rioja, située à 84 km de Logroño, dans le sud-ouest de la province, dans la haute vallée du Najerilla, à 1027 m d'altitude. Superficie : 54 km2. Elle compte 85 habitants environ, mais seulement 19 en hiver.
-Situation : appartient au canton de Nájera. La commune se trouve dans la haute-Najerilla, au bord méridional de la sierra de la Demanda, entourée de sommets importants tels que Peñalba, Quemada, Gomituerto et Cerezales.
-Superficie : 40 km2.
-Altitude : 1027 m.
-Économie : l'économie de Canales est fondée sur l'élevage.

Canillas de Río Tuerto

tipo de documento Villes

...

Canillas de Río Tuerto est une commune de la communauté autonome de La Rioja.
-Situation :appartient au canton de Nájera.
-Superficie : 3,5 km2.
-Altitude : 629 m.
-Économie : basée sur l'agriculture irriguée grâce à l'eau du lac artificiel de Mansilla. Importantes cultures de pomme de terre.
Canillas de Río Tuerto est une commune de la communauté autonome de La Rioja.
-Situation :appartient au canton de Nájera.
-Superficie : 3,5 km2.
-Altitude : 629 m.
-Économie : basée sur l'agriculture irriguée grâce à l'eau du lac artificiel de Mansilla. Importantes cultures de pomme de terre.

Cañas

tipo de documento Villes

...

Cañas est une commune de la communauté autonome de La Rioja. Le lieu a toujours été lié aux religieuses bernardas, qui en 1170 reçurent le don de Cañas et Canillas. Le monastère — ouvert tous les jours aux visiteurs souhaitant admirer un exemplaire des plus raffinés du gothique local — et la sculpture de saint Dominique de Silos, enfant du village, sont ses plus grands atouts.
-Situation :canton de Nájera, dans la vallée de la rivière Tuerto.
-Superficie : 9,8 km2.
-Altitude : 657 m.
-Économie : essentiellement agricole (céréales, vignes et pommes de terre).

Cañas est une commune de la communauté autonome de La Rioja. Le lieu a toujours été lié aux religieuses bernardas, qui en 1170 reçurent le don de Cañas et Canillas. Le monastère — ouvert tous les jours aux visiteurs souhaitant admirer un exemplaire des plus raffinés du gothique local — et la sculpture de saint Dominique de Silos, enfant du village, sont ses plus grands atouts.
-Situation :canton de Nájera, dans la vallée de la rivière Tuerto.
-Superficie : 9,8 km2.
-Altitude : 657 m.
-Économie : essentiellement agricole (céréales, vignes et pommes de terre).

Cárdenas

tipo de documento Villes

...

Villa realenga que se menciona en el Voto de Fernán González. Sancho Abarca ofreció el poblado a San Millán el año 992 por el alma del Infante Ramiro. 72 años después también lo dona Sancho IV el de Peñalén.

-Alrededores: Choperas, río Cárdenas (truchero) y campos para la caza de la perdiz, el conejo y la liebre.


-Situación: Pertenece a la comarca de Nájera. El municipio se organiza en el curso alto del río Cárdenas.
-Superficie: 4 km cuadrados.
-Altitud: 556 m.
-Economía: Su población vive de la agricultura principalmente de secano. ,

Possession royale mentionnée dans le Vœu de Fernán González. Sancho Abarca offre le lieu à San Millán en 992 pour l'âme de l'infant Ramiro. 72 ans plus tard, Sancho IV donne celui de Peñalén.

-Aux alentours :: peupliers, rivière Cárdenas (truites) et chasse (perdrix, lapins et lièvres).


-Situation : appartient au canton de Nájera. La commune est organisée autour de la haute Cárdenas.
-Superficie : 4 km2.
-Altitude : 556 m.
-Économie : essentiellement fondée sur l'agriculture (cultures sèches notamment).

Villa realenga que se menciona en el Voto de Fernán González. Sancho Abarca ofreció el poblado a San Millán el año 992 por el alma del Infante Ramiro. 72 años después también lo dona Sancho IV el de Peñalén.

-Alrededores: Choperas, río Cárdenas (truchero) y campos para la caza de la perdiz, el conejo y la liebre.


-Situación: Pertenece a la comarca de Nájera. El municipio se organiza en el curso alto del río Cárdenas.
-Superficie: 4 km cuadrados.
-Altitud: 556 m.
-Economía: Su población vive de la agricultura principalmente de secano. ,

Possession royale mentionnée dans le Vœu de Fernán González. Sancho Abarca offre le lieu à San Millán en 992 pour l'âme de l'infant Ramiro. 72 ans plus tard, Sancho IV donne celui de Peñalén.

-Aux alentours :: peupliers, rivière Cárdenas (truites) et chasse (perdrix, lapins et lièvres).


-Situation : appartient au canton de Nájera. La commune est organisée autour de la haute Cárdenas.
-Superficie : 4 km2.
-Altitude : 556 m.
-Économie : essentiellement fondée sur l'agriculture (cultures sèches notamment).

Casalarreina

tipo de documento Villes

...

Casalarreina est une commune et une localité de la communauté autonome de La Rioja. Située dans le nord-ouest de la province. Rattachée au district judiciaire de Haro.
-Situation : appartient au canton de Haro. Située dans une vaste plaine alluviale, à proximité des rivières Oja et Tirón.
-Superficie : 8,1 km2.
-Altitude : 499 m.
-Économie : l'économie de Casalarreina est fondée sur l'agriculture
(blé, orge, betterave et arbres fruitiers, pommiers notamment). Des fermes avicoles et porcines ainsi que des entreprises de charcuterie se sont développées ces derniers temps.
Casalarreina est une commune et une localité de la communauté autonome de La Rioja. Située dans le nord-ouest de la province. Rattachée au district judiciaire de Haro.
-Situation : appartient au canton de Haro. Située dans une vaste plaine alluviale, à proximité des rivières Oja et Tirón.
-Superficie : 8,1 km2.
-Altitude : 499 m.
-Économie : l'économie de Casalarreina est fondée sur l'agriculture
(blé, orge, betterave et arbres fruitiers, pommiers notamment). Des fermes avicoles et porcines ainsi que des entreprises de charcuterie se sont développées ces derniers temps.

Castañares de Rioja

tipo de documento Villes

...

Castañares de Rioja est une commune de la communauté autonome de La Rioja, située dans le nord-ouest de la province. Elle est traversée par l'Oja et le canal de Najerilla.
-Situation : appartient au canton de Haro et se situe dans la basse vallée de l'Oja, sur une plaine alluviale.
-Superficie : 10,9 km2.
-Altitude : 546 m.
-Économie : l'agriculture prédomine (blé, pommes de terre et betterave, notamment) mais l'élevage essentiellement ovin tient également sa place.
Castañares de Rioja est une commune de la communauté autonome de La Rioja, située dans le nord-ouest de la province. Elle est traversée par l'Oja et le canal de Najerilla.
-Situation : appartient au canton de Haro et se situe dans la basse vallée de l'Oja, sur une plaine alluviale.
-Superficie : 10,9 km2.
-Altitude : 546 m.
-Économie : l'agriculture prédomine (blé, pommes de terre et betterave, notamment) mais l'élevage essentiellement ovin tient également sa place.

Castroviejo

tipo de documento Villes

...

Nichée dans la vallée de Yalde, Castroviejo est une paisible commune de la communauté autonome de La Rioja située à 15 km de Nájera et 34 km de Logroño. Peu peuplée et située au cœur de la forêt, cette commune est un véritable havre de paix.
-Situation : appartient au canton de Nájera et se trouve dans la haute Najerilla, à côté des Siete Villas de las Viniegras, une zone aux pentes escarpées culminant aux sommets du Serradero.
-Superficie : 20,7 km2.
-Altitude : 955 m.
-Économie : l'élevage, d'ovins et de bovins notamment, est l'activité principale de la commune.
Nichée dans la vallée de Yalde, Castroviejo est une paisible commune de la communauté autonome de La Rioja située à 15 km de Nájera et 34 km de Logroño. Peu peuplée et située au cœur de la forêt, cette commune est un véritable havre de paix.
-Situation : appartient au canton de Nájera et se trouve dans la haute Najerilla, à côté des Siete Villas de las Viniegras, une zone aux pentes escarpées culminant aux sommets du Serradero.
-Superficie : 20,7 km2.
-Altitude : 955 m.
-Économie : l'élevage, d'ovins et de bovins notamment, est l'activité principale de la commune.

Cellorigo

tipo de documento Villes

...

Cellórigo ou la « Chaire de la Rioja », a connu son apogée au 9e siècle grâce à un château qui fut témoin des innombrables escarmouches entre Arabes et Chrétiens. De ce château il ne reste ni les ruines. Cellórigo apparaît dans le Vœu de Fernán González et dans les Fors de Miranda du 12e siècle et de Cerezo.

-- Aux alentours :dans la zone de Santa María, église Nuestra Señora del Barrio, sainte patronne de Cellórigo. Aujourd'hui en ruines (12e s.). Spectaculaire vue panoramique sur Peña Lengua, frontière naturelle entre Burgos et la Rioja.


-Situation : appartient au canton de Haro. Située entre les contreforts méridionaux des monts Obaranes et les plaines de la Haute-Rioja. Le territoire, très accidenté, abrite le massif Peñaluenga qui constitue la frontière avec Burgos. -Superficie : de là, on domine la vallée de la Tirón et de l'Oja.
12,3 km2.
-Altitude : 790 m.
-Économie : les quelques habitants de cette commune pratiquement inhabitée vivent de l'agriculture et l'élevage.

Cellórigo ou la « Chaire de la Rioja », a connu son apogée au 9e siècle grâce à un château qui fut témoin des innombrables escarmouches entre Arabes et Chrétiens. De ce château il ne reste ni les ruines. Cellórigo apparaît dans le Vœu de Fernán González et dans les Fors de Miranda du 12e siècle et de Cerezo.

-- Aux alentours :dans la zone de Santa María, église Nuestra Señora del Barrio, sainte patronne de Cellórigo. Aujourd'hui en ruines (12e s.). Spectaculaire vue panoramique sur Peña Lengua, frontière naturelle entre Burgos et la Rioja.


-Situation : appartient au canton de Haro. Située entre les contreforts méridionaux des monts Obaranes et les plaines de la Haute-Rioja. Le territoire, très accidenté, abrite le massif Peñaluenga qui constitue la frontière avec Burgos. -Superficie : de là, on domine la vallée de la Tirón et de l'Oja.
12,3 km2.
-Altitude : 790 m.
-Économie : les quelques habitants de cette commune pratiquement inhabitée vivent de l'agriculture et l'élevage.

Cenicero

tipo de documento Villes

...

Il semblerait que le nom de Cenicero vienne des tas de cendres que laissaient les bergers sur les bords de l'Èbre. Occupée par les Arabes jusqu'en 740. Quartier de Nájera jusqu'en 1636, année où elle s'en sépare par décret et gagne son droit à « horca y picota » (gibet et pilori). Cenicero est fière d'un haut fait de la 1ère Guerre Carliste : Zumalacárregui franchit l'Èbre pour s'emparer d'un convoi qui allait à Logroño. Une cinquante d'habitants, acquis à la cause libérale, se réfugièrent dans l'église où ils résistèrent 26 heures. La statue de la Liberté récemment dressée à Cenicero rappelle l'évènement, survenu en octobre 1834.


-Aux alentours :  : potagers et bosquets et à proximité de l'Èbre.



-Situation :appartient au canton de Logroño. Se trouve dans la basse-Najerilla.
-Superficie : 31,8 km2.
-Altitude : 436 m.
-Économie : agricole, viticulture notamment. On trouve à Cenicero plusieurs caves et coopératives dans lesquelles travaillent un grand nombre d'habitants de la localité. Il existe également d'autres industries liées au vin : distilleries, tonnelleries, usines de bouchons... Secteur tertiaire assez développé.
Il semblerait que le nom de Cenicero vienne des tas de cendres que laissaient les bergers sur les bords de l'Èbre. Occupée par les Arabes jusqu'en 740. Quartier de Nájera jusqu'en 1636, année où elle s'en sépare par décret et gagne son droit à « horca y picota » (gibet et pilori). Cenicero est fière d'un haut fait de la 1ère Guerre Carliste : Zumalacárregui franchit l'Èbre pour s'emparer d'un convoi qui allait à Logroño. Une cinquante d'habitants, acquis à la cause libérale, se réfugièrent dans l'église où ils résistèrent 26 heures. La statue de la Liberté récemment dressée à Cenicero rappelle l'évènement, survenu en octobre 1834.


-Aux alentours :  : potagers et bosquets et à proximité de l'Èbre.



-Situation :appartient au canton de Logroño. Se trouve dans la basse-Najerilla.
-Superficie : 31,8 km2.
-Altitude : 436 m.
-Économie : agricole, viticulture notamment. On trouve à Cenicero plusieurs caves et coopératives dans lesquelles travaillent un grand nombre d'habitants de la localité. Il existe également d'autres industries liées au vin : distilleries, tonnelleries, usines de bouchons... Secteur tertiaire assez développé.
filter_list

Filtrar

close

Trouvez

facetas