formularioHidden
formularioRDF
Login

 

Buscar en La Rioja Turismo close

EMPIEZA A TECLEAR...

TU BÚSQUEDA NO HA OBTENIDO NINGÚN RESULTADO.

Panel Information

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar la experiencia de navegación y ofrecer contenidos de interés. Al continuar con la navegación entendemos que se acepta nuestra política de cookies.

Voir et à faire

facetas
filter_listFiltrar

visualisation

2 résultats

...

Azofra

Ce nouveau jardin botanique offre aux amateurs de nature un espace extraordinaire peuplé d'arbres, de fleurs et de plantes venus du monde entier. Le parcours a été conçu pour que les visites se réalisent de manière autonome. Indicateurs, sentes herbeuses ou allées bordées de haies guident le visiteur sans problèmes. Parfait pour une visite en famille.

Des panonceaux individuels complètent l'information visuelle en apportant d'autres détails qui rendent la connaissance de chacune des essences particulièrement agréable.

Pour s'y rendre : depuis Burgos, entrez dans la commune d'Azofra et suivez les panneaux. Depuis Logroño, entrez à Hormilla (sortie nº 28 de l'A12) et suivez les indications.

Le jardin est ouvert du 1er mars au 2 novembre, TOUS LES JOURS entre 10h et 14h. De plus, du 1er mai au 15 septembre, ouvert l'après-midi de 17h à 20h. Fermé l'après-midi du samedi et des jours fériés. Groupes et écoles, visite sur rendez-vous. Autres horaires et dates, consulter. La visite dure 1h30.

Le bar est ouvert les vendredi et samedi à partir de 22h30, en JUIN, JUILLET et AOÛT.

CONCERTS NOCTURNES : programme sur le site Web du Jardin.

Tarifs : 4,5 euros pour les adultes et 2 euros pour les enfants.

Azofra

Ce nouveau jardin botanique offre aux amateurs de nature un espace extraordinaire peuplé d'arbres, de fleurs et de plantes venus du monde entier. Le parcours a été conçu pour que les visites se réalisent de manière autonome. Indicateurs, sentes herbeuses ou allées bordées de haies guident le visiteur sans problèmes. Parfait pour une visite en famille.

Des panonceaux individuels complètent l'information visuelle en apportant d'autres détails qui rendent la connaissance de chacune des essences particulièrement agréable.

Pour s'y rendre : depuis Burgos, entrez dans la commune d'Azofra et suivez les panneaux. Depuis Logroño, entrez à Hormilla (sortie nº 28 de l'A12) et suivez les indications.

Le jardin est ouvert du 1er mars au 2 novembre, TOUS LES JOURS entre 10h et 14h. De plus, du 1er mai au 15 septembre, ouvert l'après-midi de 17h à 20h. Fermé l'après-midi du samedi et des jours fériés. Groupes et écoles, visite sur rendez-vous. Autres horaires et dates, consulter. La visite dure 1h30.

Le bar est ouvert les vendredi et samedi à partir de 22h30, en JUIN, JUILLET et AOÛT.

CONCERTS NOCTURNES : programme sur le site Web du Jardin.

Tarifs : 4,5 euros pour les adultes et 2 euros pour les enfants.

...

Logroño

Que reste-t-il de la romanisation de la Rioja ? Des vestiges du système de communication et d'infrastructures entre les villes romaines :

Alfaro : Graccurris: premier établissement romain dans la vallée de l’Èbre.

Calahorra : Calagurris et Iula Nassica : depuis la Pax Augusta, ce fut une commune de droit, avec des ouvrages tels que des aqueducs, cloaques, thermes et un cirque.

Calagurris et Iula Nassica : depuis la Pax Augusta, ce fut une commune de droit, avec des ouvrages tels que des aqueducs, cloaques, thermes et un cirque.

Varea : Vareia. Dans ce qui fut l'une des villes romaines les plus importantes, de nombreux restes ont été trouvés : monnaies, céramique et la broche en or et argent de Vareia.

Tricio : Tritium Magallum : centre important de poterie qui exportait ses produits de terra sigillata dans tout l'empire romain.

Tritium Magallum : centre important de poterie qui exportait ses produits de terra sigillata dans tout l'empire romain.

Libia : village probablement situé entre Herramélluri et Grañón.

CHAUSSÉES

La plus importante, celle de la vallée de l'Èbre reliait Zaragoza à Briviesca. De la chaussée de l'Èbre partaient des voies secondaires vers Numance par les vallées de l'Iregua, du Najerilla, de la Leza, du Cidacos et de l'Alhama. Un tronçon de 35 kilomètres de la chaussée romaine de Varea à Numancia, entre Torrecilla en Cameros et Piqueras, a été récupéré et aménagé pour la randonnée.

La chaussée la plus importante qui suivait la vallée de l'Èbre, ralliait Saragosse à Briviesca. De la chaussée de l'Èbre partaient des voies secondaires vers Numance par les vallées de l'Iregua, du Najerilla, de la Leza, du Cidacos et de l'Alhama. Un tronçon de 35 kilomètres de la chaussée romaine de Varea à Numancia, entre Torrecilla en Cameros et Piqueras, a été récupéré et aménagé pour la randonnée.

PONTS

Pont Mantible sur l'Èbre, à sept kilomètres environ de Logroño, en direction d'Asa.

Pont de Cihuri : pont romain du 2e siècle de notre ère, repris à l'époque médiévale, sur le Tirón dans le quartier du Priorato.

PORTES

À Calahorra, des quatre portes principales de la ville, il nous reste la porte du Planillo de San Andrés, une autre près des restes de la muraille sous San Francisco, et une dernière, bouchée, rue Refugio.

À Calahorra, des quatre portes principales de la ville, il nous reste la porte du Planillo de San Andrés, une autre près des restes de la muraille sous San Francisco, et une dernière, bouchée, rue Refugio.

GROSSES TOURS

Des cinq ou six qui dominaient Calahorra seule a été conservée une, détériorée, au Portillo de La Rosa, appelée Morrión de San Andrés.

CIRQUES

A proximité de l'actuel Paseo del Mercandal, à Calahorra, il existait un cirque romain dont il ne reste que des pans de mur de sa partie Nord. Calahorra conserve également les vestiges d'un sanctuaire, des thermes et des cloaques ou système d'égouts, qui peuvent être visités.

À proximité de l'actuel Paseo del Mercandal, à Calahorra, il existait un cirque romain dont il ne reste que des pans de mur de la partie Nord. Calahorra conserve également les vestiges d'un sanctuaire, des thermes et des cloaques ou système d'égout, qui peuvent être visités.

AQUEDUCS

Des vestiges d'un aqueduc ont été retrouvés à Alcanadre. 13 arcs de l'aqueduc qui devait en compter 108 se trouvent entre l'Èbre et la route de Lodosa à Los Arcos. Il alimentait en eau Calahorra, à 18 kilomètres en ligne droite.

Aqueduc de Sorbán, qui transportait de l'eau probablement depuis Arnedo.

FONTAINES

À Alfaro, du 1er siècle. Nymphée romain. Monument national. Ensemble hydraulique composé d'un barrage, d'un pont et d'une fontaine, lieu de culte des nymphes de l'Alhama jusqu'au 4e siècle.

À Alfaro, du Ier siècle. Monument national. Ensemble hydraulique composé d'un barrage, d'un pont et d'une fontaine, lieu de culte des nymphes de l'Alhama jusqu'au 4e siècle.

SCULPTURE

Dame de Calahorra. Tête amovible, 21 cm de haut, trouvée sur le site archéologique de La Clínica, à Calahorra, du IIe siècle.

Vénus de Herramélluri : Statue en bronze de petit format (20 cm de haut), IIe siècle.

Aphrodite de Calahorra. Marbre blanc, de 1,20 m de haut, 1er siècle.

CÉRAMIQUE

Les ateliers de potiers de Tricio, Bezares, Arenzana de Arriba et Nájera fabriquaient des poteries rouges, de style terra sigillata, avec le cachet du potier en fond de pièce.

Quant au site archéologique de La Maja, en cours d'étude, il a révélé des traces de la fabrication de verre.

Logroño

Que reste-t-il de la romanisation de la Rioja ? Des vestiges du système de communication et d'infrastructures entre les villes romaines :

Alfaro : Graccurris: premier établissement romain dans la vallée de l’Èbre.

Calahorra : Calagurris et Iula Nassica : depuis la Pax Augusta, ce fut une commune de droit, avec des ouvrages tels que des aqueducs, cloaques, thermes et un cirque.

Calagurris et Iula Nassica : depuis la Pax Augusta, ce fut une commune de droit, avec des ouvrages tels que des aqueducs, cloaques, thermes et un cirque.

Varea : Vareia. Dans ce qui fut l'une des villes romaines les plus importantes, de nombreux restes ont été trouvés : monnaies, céramique et la broche en or et argent de Vareia.

Tricio : Tritium Magallum : centre important de poterie qui exportait ses produits de terra sigillata dans tout l'empire romain.

Tritium Magallum : centre important de poterie qui exportait ses produits de terra sigillata dans tout l'empire romain.

Libia : village probablement situé entre Herramélluri et Grañón.

CHAUSSÉES

La plus importante, celle de la vallée de l'Èbre reliait Zaragoza à Briviesca. De la chaussée de l'Èbre partaient des voies secondaires vers Numance par les vallées de l'Iregua, du Najerilla, de la Leza, du Cidacos et de l'Alhama. Un tronçon de 35 kilomètres de la chaussée romaine de Varea à Numancia, entre Torrecilla en Cameros et Piqueras, a été récupéré et aménagé pour la randonnée.

La chaussée la plus importante qui suivait la vallée de l'Èbre, ralliait Saragosse à Briviesca. De la chaussée de l'Èbre partaient des voies secondaires vers Numance par les vallées de l'Iregua, du Najerilla, de la Leza, du Cidacos et de l'Alhama. Un tronçon de 35 kilomètres de la chaussée romaine de Varea à Numancia, entre Torrecilla en Cameros et Piqueras, a été récupéré et aménagé pour la randonnée.

PONTS

Pont Mantible sur l'Èbre, à sept kilomètres environ de Logroño, en direction d'Asa.

Pont de Cihuri : pont romain du 2e siècle de notre ère, repris à l'époque médiévale, sur le Tirón dans le quartier du Priorato.

PORTES

À Calahorra, des quatre portes principales de la ville, il nous reste la porte du Planillo de San Andrés, une autre près des restes de la muraille sous San Francisco, et une dernière, bouchée, rue Refugio.

À Calahorra, des quatre portes principales de la ville, il nous reste la porte du Planillo de San Andrés, une autre près des restes de la muraille sous San Francisco, et une dernière, bouchée, rue Refugio.

GROSSES TOURS

Des cinq ou six qui dominaient Calahorra seule a été conservée une, détériorée, au Portillo de La Rosa, appelée Morrión de San Andrés.

CIRQUES

A proximité de l'actuel Paseo del Mercandal, à Calahorra, il existait un cirque romain dont il ne reste que des pans de mur de sa partie Nord. Calahorra conserve également les vestiges d'un sanctuaire, des thermes et des cloaques ou système d'égouts, qui peuvent être visités.

À proximité de l'actuel Paseo del Mercandal, à Calahorra, il existait un cirque romain dont il ne reste que des pans de mur de la partie Nord. Calahorra conserve également les vestiges d'un sanctuaire, des thermes et des cloaques ou système d'égout, qui peuvent être visités.

AQUEDUCS

Des vestiges d'un aqueduc ont été retrouvés à Alcanadre. 13 arcs de l'aqueduc qui devait en compter 108 se trouvent entre l'Èbre et la route de Lodosa à Los Arcos. Il alimentait en eau Calahorra, à 18 kilomètres en ligne droite.

Aqueduc de Sorbán, qui transportait de l'eau probablement depuis Arnedo.

FONTAINES

À Alfaro, du 1er siècle. Nymphée romain. Monument national. Ensemble hydraulique composé d'un barrage, d'un pont et d'une fontaine, lieu de culte des nymphes de l'Alhama jusqu'au 4e siècle.

À Alfaro, du Ier siècle. Monument national. Ensemble hydraulique composé d'un barrage, d'un pont et d'une fontaine, lieu de culte des nymphes de l'Alhama jusqu'au 4e siècle.

SCULPTURE

Dame de Calahorra. Tête amovible, 21 cm de haut, trouvée sur le site archéologique de La Clínica, à Calahorra, du IIe siècle.

Vénus de Herramélluri : Statue en bronze de petit format (20 cm de haut), IIe siècle.

Aphrodite de Calahorra. Marbre blanc, de 1,20 m de haut, 1er siècle.

CÉRAMIQUE

Les ateliers de potiers de Tricio, Bezares, Arenzana de Arriba et Nájera fabriquaient des poteries rouges, de style terra sigillata, avec le cachet du potier en fond de pièce.

Quant au site archéologique de La Maja, en cours d'étude, il a révélé des traces de la fabrication de verre.

filter_list

Filtrar

close

Trouvez

facetas