formularioHidden
formularioRDF
Login

 

Rechercher dans La Rioja Turismo close

COMMENCEZ À TAPER...

Aucun résultat de foin

Panel Information

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar la experiencia de navegación y ofrecer contenidos de interés. Al continuar con la navegación entendemos que se acepta nuestra política de cookies.

Étape 2, Santo Domingo de la Calzada-Ezcaray

tipo de documento semantico rtroute

Llanada de Santo Domingo
Vía verde bajo laderas de brezo
Peñas de San Torcuato
Vía verde
Vía verde entre campos de cereal
Ezcaray
Sierra de la Demanda
Estación de Ezcaray
Puente de la estación de Ezcaray
Área recreativa de Ezcaray
Peña San Torcuato y Ermita de Allende
La Demanda desde la estación de Ojacastro
Ojacastro
Descripción:

Cette étape coïncide avec la première étape d'un autre itinéraire compris dans le Réseau des Sentiers de La Rioja : le sentier des Sierras de La Rioja qui, en onze étapes, va de Santo Domingo de la Calzada à Valverde de Cervera, à l'extrémité orientale de La Rioja à sa limite avec la province de Saragosse. Pour prendre la voie verte depuis Santo Domingo, il nous faut sortir du centre, en direction de Logroño, par la Nationale 120. Avant d'arriver au rond-point pour aller à Cirueña (LR 204), prendre à droite la rue Estación del Ferrocarril, qui nous rappelle que nous sommes maintenant sur le tracé de l'ancienne voie ferrée. Des bâtiments industriels occupent maintenant sa place, mais si nous continuons, au bout de 500 m réapparaît le pavement de la voie verte. Peu après avoir repris la voie, nous arrivons à la route de Gallinero de Rioja (LR 325) où se trouve un espace aménagé avec bancs et fontaines. Nous traversons la route et nous continuons sur plusieurs kilomètres dans un paysage de grands champs cultivés sur la plaine alluviale de l'Oja. Au printemps et en été, ces champs de céréales sont l'habitat de reproduction du busard cendré, rapace des zones céréalières qui niche au sol. Nous traversons la LR 413 pour arriver à une passerelle sur le ruisseau Santurdejo. Au bout de quelques mètres, nous passons à côté de bâtiments surgis autour de l'ancienne gare de Santurde Santurdejo. Nous traversons la route de Santurde (LR 414) et, à partir d'ici, nous nous rapprochons de la montagne. Nous longeons un talus couvert d'une végétation dense et le tracé suit à mi-pente avec un bois de chênes tauzins et pins à droite. Au bout de deux kilomètres, nous passons à côté d'une esplanade aménagée avec des bancs, traversons une piste qui monte à San Asensio de los Cantos et franchissons le ravin d'Ularna par un pont métallique. La voie verte se dirige vers Ojacastro sur un tracé élevé offrant un paysage de prés avec arbres fruitiers et de bois de pins et de chênes tauzins. Près de l'ancienne gare de train d'Ojacastro, la voie franchit les côtes de conglomérats grâce à des tronçons en tranchée. Nous laissons derrière nous Ojacastro, de l'autre côté de la rivière, pour continuer entre prés, plantations de peupliers noirs et chênes tauzins sur quelques kilomètres de plus sur l'un des plus jolis tronçons de l'itinéraire. Le tracé se rapproche encore de la montagne pour border les escarpements calcaires de Peña de San Torcuato avec quelques tronçons en tranchée. À la fin, la voie se termine dans un parc d'Ezcaray depuis lequel on accède à la chapelle d'Allende. Là nous trouvons également un bâtiment de l'ancienne gare transformé en établissement hôtelier. Ezcaray est en outre le point de départ d'un autre itinéraire balisé compris dans le Réseau des Sentiers de La Rioja : le sentier des Hautes Vallées Ibériques qui mène en trois étapes à Villoslada de Cameros.

Recorrido:

Orden del punto del recorrido: 2
Punto de interés del punto del recorrido
Ancienne gare de Santurde

Ancienne gare de Santurde

Orden del punto del recorrido: 3
Punto de interés del punto del recorrido
Ancienne gare d’Ojacastro

Ancienne gare d’Ojacastro

Orden del punto del recorrido: 1
Ciudad del punto del recorrido
Santo Domingo de la Calzada

Haut-lieu du Chemin de Saint-Jacques. Liée à saint Domingo, originaire de Viloria, et à ses œuvres de construction sur la chaussée romaine, la ville est née et a grandi autour de l'hospice de pèlerins fondé par le saint dans la seconde moitié du 12e siècle et du pont sur l'Oja, qui facilitait le passage des pèlerins. L'hospice a contribué au développement de la ville, qui devient rapidement un pôle artistique, religieux et économique, et à l'essor du chemin de Saint-Jacques. Prospérité au bas Moyen-Âge.


En août se déroule la représentation théâtrale des « Miracles du Saint », suivie, lors des jours fériés de décembre, du « Marché Médiéval », sur le pont de la Constitución. À voir : le coq et la poule qui vivent à la cathédrale.


Le premier jour des fêtes, qui commencent le 25 avril, la confrérie parcourt les rues en peignant de bleu avec une plume le visage des jeunes choisies pour la procession. À partir du premier mai, un roulement de tambour résonne dans les rues en souvenir des promenades du saint guidant les pèlerins. Le 10 mai, un défilé de moutons rappelle le for d'Alfonso I d'Aragon de 1112, qui permettait au bétail de paître librement dans les montagnes du royaume. Après la bénédiction de branches d'yeuses a lieu le défilé des prieures. Le jour suivant, procession du Pain du saint, conduite par un enfant qui porte une figure du pèlerin pendu confectionnée en pain, suivi des demoiselles. Ce jour-là est aussi le jour de la procession de la Roue. Le 12, anniversaire de la mort du saint, casse-croûte général, messe à la cathédrale et procession. Les jours de fête sont aussi des jours de bals, corridas et autres spectacles.


-Aux alentours : : chapelle de las Abejas et du saint. À proximité : Valdezcaray et la sierra de la Demanda.




-Situation : appartient au canton de Santo Domingo de la Calzada. Située sur une vaste plaine alluviale, au sud et au sud-ouest, le relief augmente progressivement vers les contreforts des montagnes de Yuso.
-Superficie : 39,91 km2.
-Altitude : 638 m.
-Économie : fondée sur l'agriculture, cultures sèches et pommes de terre notamment, et sur une industrie récemment implantée (métallurgie, BTP, bois, textile...) Le secteur tertiaire se développe jour après jour, et aujourd'hui on y trouve un grand choix de commerces, mais aussi, garages, établissements bancaires, hôtels, commerces, établissements d'enseignement, centres commerciaux...

Orden del punto del recorrido: 4
Ciudad del punto del recorrido
Ezcaray

Ezcaray est une commune de La Rioja, située dans la haute vallée de l'Oja, dans le sud-ouest de la communauté. Elle compte 2098 habitants (selon les données de l'INE de 2010). Lieu de villégiature, elle peut accueillir 15 000 habitants en été. Outre le tourisme, l'industrie du bois (meubles, fauteuils et cintres entre autres) constitue l'activité principale.
-Situation : appartient au canton de Santo Domingo. Se trouve à l'extrémité occidentale de la sierra de la Demanda, à proximité de la source de l'Oja. Le plus haut sommet de la zone, le pic San Lorenzo, accueille la station de ski de Valdezcaray, construite en 1974, qui sera prochainement rénovée.
-Superficie :142,7 km2.
-Altitude : 813 m.
-Noyaux de population, quartiers ou hameaux : Altuzarra, Ayabarrena, Azarrulla, Posadas, San Antón, Turza, Urdanta et Zaldierna.
-Économie : l'élevage, l'exploitation forestière, l'industrie textile artisanale — de couvertures, notamment — et l'industrie du meuble sont les principales activités. Ces dernières années, le tourisme a connu un grand essor et les hôtels et les gîtes ruraux se sont multipliés à Ezcaray et dans ses environs.

Color de la etapa: #FFD700
Descargar folleto
Recorrido: Santo Domingo de la Calzada-Ancienne gare de Santurde-Ancienne gare d’Ojacastro-Ezcaray
Distancia: 13.9
Duración: 210
Rutas de navegación: Télécharger dossier
Señalización: Panneaux voie verte et peinture blanche et rouge
Avisos: En raison de divers chantiers d'adduction d'eau pour les noyaux urbains englobés dans le système Oja-Tirón, la voie verte de l'Oja est provisoirement hors d'état.

À propos de cette ressource...