formularioHidden
formularioRDF
Login

 

Rechercher dans La Rioja Turismo close

COMMENCEZ À TAPER...

Aucun résultat de foin

Panel Information

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar la experiencia de navegación y ofrecer contenidos de interés. Al continuar con la navegación entendemos que se acepta nuestra política de cookies.

Sentiers de La Rioja

Voie romaine de l’Iregua

tipo de documento semantico rtpath

Randonnée de montage de 57 km composé de 5 étapes et 1 variante de 14 km.

Etapas

Départ du village de Viguera par la rue La Barga, près de l'église et en direction du cimetière, pour commencer la montée par une piste qui traverse une route donnant accès aux carrières de gypse. Sans prendre aucune des déviations qui se présentent à gauche, continuer l'ascension jusqu'à un petit col, visible à droite à tout moment, singulier promontoire de conglomérats connu sous le nom de château de Viguera. En continuant sur la piste, un petite descente mène à une combe avec un abreuvoir. Ensuite, nous traversons une clôture pour continuer par un sentier au milieu de parcelles autrefois cultivées et descendre jusqu'à un ravin, le tout dans un milieu naturel nettement méditerranéen où prédominent les chênes verts, les ajoncs et le thym. Le chemin se poursuit à mi-pente en dominant l'ensemble du bassin de l'Iregua jusqu'à arriver à un profond encaissement appelé Barranco Hondo. Une fois dépassé et en nous déviant de quelques mètres, nous pouvons voir une source aux formes curieuses. Le chemin se poursuit en légères pentes entre chênes, hêtres et buissons de buis de grande taille. À certains endroits il existe des saillants naturels depuis lesquels nous pouvons voir la route nationale et les potagers qui longent l'Iregua. Le chemin débouche sur une piste forestière, à suivre sur environ deux cent mètres à gauche jusqu'à atteindre un petit col appelé Peña Seto où nous laissons la piste pour descendre par le chemin jusqu'à arriver à un passage étroit, où se produisent des éboulements et qui demande des précautions pour le franchir. Nous continuons à descendre par le flanc d'un pierrier au pied de grands escarpements calcaires où abonde l'avifaune rupicole jusqu'à longer, maintenant à proximité de l'Iregua, la maison dite Ribalosbaños, où se trouve la source qui alimente l'usine. Le chemin continue près de la rivière, dépasse les vestiges d'une tour en pierre qui fut un ancien four à chaux et passe derrière l'usine de Peñaclara jusqu'à arriver au pont de la route nationale qui franchit l'Iregua. Le chemin passe sous le pont et continue sur la rive droite de l'Iregua, en laissant à gauche les ruines d'une chapelle, avant d'arriver à Torrecilla où nous entrons par le quartier de Barruelo. Dans ce quartier, nous franchissons l'Iregua par un joli pont médiéval pour entrer dans le bourg de Torrecilla, où nous pouvons visiter le parc de berge de la chapelle San Lázaro.

1

Cette étape coïncide avec la dernière partie d'un itinéraire balisé du Parc naturel de la Sierra de Cebollera, le sentier de la voie romaine, qui suit le même itinéraire entre Villoslada et le col de Piqueras. Sortir du village de Lumbreras par la piste forestière qui coïncide avec l'ancien chemin au hameau de San Andrés et qui passe à côté d'étables. Nous arrivons à un petit ruisseau, que nous franchissons pour pénétrer dans la prairie arborée (dehesa) à travers une barrière. Suivre le layon entre des chênes de plus en plus grands jusqu'à traverser le ruisseau de la Cañada Ancha sur un ponton et un pont en bois à marches de pierre. Ensuite l'ascension devient plus prononcée sur un sol de pierres plates jusqu'à arriver au Alto de San Andrés, où nous sortons de la prairie arborée par une autre barrière pour descendre jusqu'au village de San Andrés à côté d'une fontaine à deux jets. À San Andrés, depuis le Musée ethnographique, prendre la chaussée royale en laissant l'église à droite, puis continuer jusqu'à rejoindre la route nationale. Une fois traversée, descendre quelques mètres par une sente bordée par une balustrade métallique pour traverser le cours du Piqueras par un pont en bois. Le chemin continue à monter légèrement parallèlement à la rivière et traverse les ravins de Revillosa et d'Amenamen au moyen de dés en pierre et d'un ponton jusqu'à atteindre un pont en bois qui retraverse la rivière Piqueras vers sa rive droite. Remonter entre les pins jusqu'à la Venta de Piqueras, après avoir refranchi la rivière par un pont en pierre. Depuis la Venta, et derrière la croix en pierre qui domine l'esplanade, commence l'ascension entre pins et hêtres en suivant une large draille. À la fin de l'ascension par la draille, lorsque la forêt commence à disparaître, nous atteignons le col de Piqueras à 1786 m d'altitude, qui offre une vaste vue panoramique sur les versants riojan et sorian de la chaîne Ibérique et par où se poursuivait la voie romaine en direction de Numance.

7

Dans cette étape, le parcours se chevauche parfois avec des tronçons de deux autres itinéraires balisés compris dans le Réseau de Sentiers de La Rioja : le sentier des Sierras de La Rioja, entre Ortigosa et le village abandonné d'El Hoyo, et la bretelle El Hoyo-Villoslada qui relie le sentier précédent au sentier des Hautes Vallées Ibériques, auquel l'accès se fait par Villoslada. Sortir du village par la route d'accès en prenant à droite la route vers Peñaloscintos. En suivant la route, nous arrivons au village que nous traversons en direction de la rue du cimetière pour continuer par une piste que nous laissons à droite à un virage en passant une barrière. Longer un pré et commencer une montée en douceur entre les chênes au fond d'une combe jusqu'à arriver à une autre barrière qui sépare les communes d'Ortigosa et de Villanueva. Puis, continuer à monter jusqu'à atteindre des clairières et des prés et poursuivre dans la même direction, maintenant en descendant doucement, jusqu'à atteindre une piste. Après l'avoir suivie sur quelque 40 mètres à droite, la laisser à gauche pour descendre entre murets de pierre jusqu'à proximité du village abandonné d'El Hoyo, où se trouve la jonction avec le chemin qui arrive de Pradillo et Villanueva décrit dans le tronçon 2a. En laissant les ruines de la chapelle du lieu, descendre par le chemin entre murets de pierre jusqu'à un ruisseau, qui se traverse sur une passerelle en bois, pour commencer une montée en pente douce jusqu'à des pâturages peuplés de grands chênes et de vieux murs à demi éboulés. Longer le mur par un sentier encaissé jusqu'à une piste, la traverser et continuer le long du mur jusqu'à retraverser une piste peu marquée, en distinguant à gauche la chapelle d'Ollano entre de grands chênes. Le chemin descend jusqu'à de grands prés au fond d'une combe et, en tournant légèrement à gauche, remonte doucement jusqu'à une crête. Au-delà, descendre parallèlement à une piste à gauche jusqu'à arriver à un ruisseau, qui se traverse par une passerelle en bois. Remonter entre les chênes jusqu'à franchir la clôture qui sépare les communes de Villanueva et Villoslada par une barrière en bois. Nous arrivons à un coupe-feux d'où nous pouvons contempler une bonne vue panoramique de la sierra de Cebollera. Après le coupe-feux, nous passons à côté d'une borne et nous continuons par un layon dans une zone plane qui s'élève légèrement jusqu'à déboucher, entre chênes et pins, sur une piste forestière. La suivre jusqu'à arriver sur une autre piste par laquelle nous continuons à gauche. Quelques mètres plus loin, prendre un chemin à droite qui descend, en passant à côté d'une fontaine à droite, vers Villoslada où nous entrons en longeant le cimetière. À Villoslada, il existe plusieurs possibilités de rejoindre d'autres itinéraires balisés du Réseau de Sentiers de La Rioja : le sentier de Hautes Vallées Ibériques reliant Villoslada et Viniegra de Abajo et 3 sentiers du Parc naturel de la Sierra de Cebollera : le sentier de La Dehesa, le sentier de la Virgen et le sentier de Pajares.

5

Cette étape coïncide avec des sections de deux itinéraires balisés du Parc naturel de la Sierra de Cebollera, le premier partant du sentier de la voie romaine qui va de Villoslada au col de Piqueras et le dernier partant du sentier de Pajares. Quitter le centre de Villoslada par la rue qui part de la chapelle San Roque et, en la laissant à droite, prendre une piste forestière en pente raide jusqu'à arriver à un virage prononcé où nous laissons la piste à gauche pour continuer par un chemin bien marqué et empierré, parfois flanqué de grands affleurements rocheux. Nous arrivons à la limite entre les communes de Villoslada et de Lumbreras, où apparaît une barrière que nous franchissons pour suivre un chemin qui descend jusqu'à la lagune de La Nava, intéressante zone humide de montagne qui s'assèche parfois en été. Longer par la gauche la lagune de La Nava et, une fois dépassée, remonter légèrement jusqu'à arriver à une barrière canadienne sur une piste forestière qui se franchit pour descendre par la piste. Au bout de quelques mètres, quitter la piste par un talus latéral pour continuer à droite par un sentier qui, après avoir pris un peu de hauteur, atteint un replat sous les chênes et traverse une grande accumulation desséchée de grandes roches d'époques périglaciaires où s'offre une belle vue du village de Lumbreras. Après une descente en douceur, nous arrivons à la route nationale 111, que nous traversons avant de redescendre entre de petits champs jusqu'à la rivière Piqueras, que nous franchissons par un pont depuis lequel nous pouvons voir, en amont, une station de contrôle des débits de la rivière. Puis commence une montée courte, mais raide, jusqu'au village de Lumbreras.

6

Depuis la rivière Admuel à sa confluence avec l'Iregua, nous pouvons suivre le chemin à gauche par un petit pont pour continuer la voie en direction de Pradillo. Après ce pont, nous franchissons une barrière pour entrer dans un bois de chênes. En arrivant au ravin de Rioseco, que nous traversons aussi par une passerelle, nous remontons pour entrer sur le territoire de Pinillos par une barrière jusqu'à atteindre le col de la Cañada. Après avoir traversé une zone de pâturages, nous tournons à droite pour continuer par le chemin qui remonte dans un bois jusqu'à arriver à une zone de grandes roches avec un mirador offrant une vue panoramique de la vallée de l'Iregua. Après une barrière qui donne accès à la commune de Pradillo, le chemin se rétrécit pour traverser les roches de Peñas Malas protégées par une clôture. Après avoir franchi ce passage, le chemin descend doucement jusqu'à Pradillo par une prairie arborée de chênes et, finalement, par d'anciens champs, pour déboucher sur un pont grandiose du XVIIIe siècle sur l'Iregua qui permet l'entrée dans le village. Une fois à Pradillo, nous pouvons choisir de revenir au chemin original Torrecilla-Montemediano ou de continuer jusqu'au village proche de Villanueva et prendre, en empruntant un tronçon du sentier de grande randonnée des sierras de La Rioja, la voie romaine sur le tronçon Ortigosa-Villoslada de Cameros. Alternative 2 : Pradillo-Montemediano. Pour aller à Montemediano, traverser le village vers le haut et sortir par une porte métallique au chemin du réservoir d'eau. Remonter le ravin de Las Calenturas jusqu'à un ponton qui le traverse pour déboucher sur une piste forestière que nous prenons, en tournant à droite, jusqu'à aboutir à une piste qui va de Pradillo à Montemediano. La suivre sur quelques mètres, puis la laisser pour entrer dans un bois de chênes. Après avoir franchi une barrière, le chemin débouche sur un pré qui descend doucement jusqu'à l'église Nuestra Señora de la Visitación de Montemediano où il rejoint le chemin original du tronçon 2 qui se dirige à El Rasillo.

4

Depuis la rivière Admuel à sa confluence avec l'Iregua, nous pouvons suivre le chemin à gauche par un petit pont pour continuer la voie en direction de Pradillo. Après ce pont, nous franchissons une barrière pour entrer dans un bois de chênes. En arrivant au ravin de Rioseco, que nous traversons aussi par une passerelle, nous remontons pour entrer sur le territoire de Pinillos par une barrière jusqu'à atteindre le col de la Cañada. Après avoir traversé une zone de pâturages, nous tournons à droite pour continuer par le chemin qui remonte dans un bois jusqu'à arriver à une zone de grandes roches avec un mirador offrant une vue panoramique de la vallée de l'Iregua. Après une barrière qui donne accès à la commune de Pradillo, le chemin se rétrécit pour traverser les roches de Peñas Malas protégées par une clôture. Après avoir franchi ce passage, le chemin descend doucement jusqu'à Pradillo par une prairie arborée de chênes et, finalement, par d'anciens champs, pour déboucher sur un pont grandiose du XVIIIe siècle sur l'Iregua qui permet l'entrée dans le village. Une fois à Pradillo, nous pouvons choisir de revenir au chemin original Torrecilla-Montemediano ou de continuer jusqu'au village proche de Villanueva et prendre, en empruntant un tronçon du sentier de grande randonnée des sierras de La Rioja, la voie romaine sur le tronçon Ortigosa-Villoslada de Cameros. Alternative 1 : Pradillo-Villanueva-El Hoyo. Par le haut du village, prendre un chemin à gauche qui longe la route nationale N 111. Après avoir passé une zone de roches, le chemin descend jusqu'à des prés, puis reprend de la hauteur pour, en dominant constamment la route, arriver à Villanueva par la rue de l'église. Descendre jusqu'à l'Iregua et prendre la route locale d'Ortigosa pour continuer par une piste forestière à gauche, après avoir traversé un pont. Dans un tournant serré, laisser la piste par un sentier à droite qui remonte sous les arbres. Après avoir franchi le chemin du canal, continuer en remontant le ravin jusqu'à un édicule de prise d'eau pour continuer par un sentier jusqu'à arriver à proximité du hameau dépeuplé d' El Hoyo où arrive aussi le GR qui se dirige à Villoslada à gauche et à Ortigosa à droite.

3

À propos de cette ressource...