formularioHidden
formularioRDF
Login

 

Rechercher dans La Rioja Turismo close

COMMENCEZ À TAPER...

Aucun résultat de foin

Panel Information

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar la experiencia de navegación y ofrecer contenidos de interés. Al continuar con la navegación entendemos que se acepta nuestra política de cookies.

Faire > Naturaleza y paisajes

facetas
filter_listFiltrar

visualisation

96 résultats

 

Située au Sud-Est de la région, la Réserve de biosphère de La Rioja recouvre presque un quart de la surface de la communauté. C'est un territoire homogène, à haute valeur environnementale du point de vue géographique, climatique et paysager. Les vallées del Leza, Jubera, Cidacos et Alhama ont été déclarées Réserve mondiale de Biosphère par l'UNESCO, le 9 Juillet 2003.

...

 

L’automne est un moment idéal pour se promener dans les sierras et les vallées de la Rioja. Les tons jaunes et rouges des hêtres et des vignes envahissent tout. Si vous aimez les paysages et la nature, nous vous suggérons quelques sites à découvrir, pour leur beauté, pour la qualité du milieu naturel ou pour le divertissement qui y attend le visiteur. Commençons par un incontournable : le Parc Naturel de Sierra Cebollera. Ce parc, qui recouvre la sierra de Cameros, abrite des paysages curieux, une chapelle aux traditions ancestrales comme les « charités » et même un parc de sculptures réalisées à partir d’éléments du paysage. Le meilleur point de départ est le Centre d’Interprétation qui se trouve à Villoslada de Cameros. Vous y découvrirez les richesses naturelles du parc, sa flore, sa faune et tous les secrets que recèle ce milieu. Après être passés au Centre d’Interprétation du Parc Naturel, vous pouvez en visiter un autre, le Centre d’Interprétation de la Transhumance, qui explique l’importance que cette modalité d’élevage a eue dans cette zone de La Rioja, ou vous rendre dans le joli village d’Ortigosa de Cameros pour y visiter ses grottes. Essayez de trouver un caniche entre ses stalactites et ses stalagmites ! Vous pouvez aussi vous renseigner dans les centres d’interprétation ou à l’Office du Tourisme de Cameros pour visiter un site naturel unique de cette zone : les cascades de Puente Ra. L’eau est la vedette ici. Tenez prêt votre appareil car les photos faites ici figureront bientôt parmi vos favorites. De retour vers la capitale, nous vous proposons de quitter la nationale pour visiter le Camero Viejo.Il s’agit de la zone de la montagne la moins peuplée, mais qui a su le mieux conserver tout le charme des petits villages de montagne. La route s’élève en lacets le long du canyon magnifique creusé par la Leza. Ne manquez pas la montée au village de Trevijano, suspendue sur le canyon que survole le vautour fauve. Et pourquoi pas une halte à Soto de Cameros, célèbre pour les massepains de Noël. Demandez à un habitant ce que sont les almazuelas. Vous emporterez un souvenir multicolore. Pour compléter la visite des Cameros, nous vous suggérons un peu de tourisme sportif. Les alternatives qu'offre la région sont immenses : randonnée, VTT, 4x4, canyoning, spéléologie, parapente... Chiche !  

...

La Rioja accessible

tipo de documento Articles

Destination touristique inclusive, La Rioja œuvre pour l’accessibilité réelle et la création d'espaces accueillants pour tous. Nous vous invitons à profiter de l’œnotourisme et d’une gastronomie exceptionnelle, à connaître un territoire autrefois foulé par les dinosaures, à vivre le Chemin de Saint-Jacques et à découvrir le berceau du castillan.

La Rioja propose une offre touristique variée et accessible à tous les types de touristes. Familles, seniors et personnes ayant des besoins spéciaux ou un handicap trouveront dans La Rioja des activités à leur goût.

...

¿Te gustaría aprender a hacer iglús?,¿ser detective en el bosque y poder interpretar las huellas en la nieve para saber si son de corzo, de zorro o de garduña?, ¿Ser agricultor por un día, podar un viñedo y degustar a continuación un almuerzo típico riojano?

Estos son unos pocos ejemplos de la extensa oferta que La Rioja Turismo te propone como “Actividades de La Rioja en invierno”.

...

“Mi corazón espera  también, hacia la luz y hacia la vida,  otro milagro de la primavera.”

Antonio Machado.

...

Logroño nos despide augurando tormentas, pero la Sierra nos recibe, una hora después, desterrando la lluvia. Ventrosa ensaya la mejor de sus sonrisas para recibirnos junto al puente de la Hiedra. Aquí arriba, la piedra está comprometida con la naturaleza en un matrimonio permanente.

Instantes después, nos decidimos a recorrer las vetustas arterias de la villa. Nos percatamos de que hoy subiremos y bajaremos continuamente. Rozamos con los dedos de las manos los mil metros de altitud. El barrio alto es pretérito. Por encima de nosotros, en el 'castillo', vive una torre con un reloj de cuatro esferas. Dicen los vecinos que yace sobre el espíritu de una antigua fortaleza y que bajo esa tierra aguardan antiguos tesoros. Añaden que nadie ha tenido la insana valentía de emprender tamaña búsqueda.

...

 

Enfin seuls ! Seuls tous les deux... Une excellente occasion de se retrouver en amoureux ou de terminer une conquête, pourquoi pas.... Bienvenue dans La Rioja ! Là où les histoires ont toujours une fin heureuse.

...

Pisamos tierra firme, pero nos alcanza el combate de las olas contra los cascos. Escuchamos historias de necesidad, naufragios y viajes interminables a través del oceáno Atlántico. Nos hablan de navieras con apellidos hidalgos y riojanos, como los Martínez de Pinillos, y de muchos emigrantes que buscaron las Américas. Daniel Viguri Treviño fue uno de ellos. Pagó 9.890 pesetas para navegar desde Bilbao hasta Buenos Aires en el buque Monte Udala, de la naviera Aznar. Su éxodo data del 21 de julio de 1959.

Convento franciscano en el siglo XVIII, escuela, cine y ahora Centro de la Emigración. Un edificio con almas. Dentro, hablan los que se fueron. Las causas nacen en Anguiano, en Brieva, en Ortigosa, en Viniegra de Abajo, en Villoslada, en Torrecilla... La crisis y las ausencias. Regresan sus palabras cargadas de plomo con las emociones intactas. El pasado duele dentro... Aquellos tiempos cuando las laderas estaban teñidas de lana y los telares no daban abasto; cuando las reses eran riqueza para todos; cuando el pueblo entero abrazaba las costumbres; cuando la renta pér cápita de Cameros repuntaba en Europa.

...

En la Sierra, el tiempo gotea personas. El otoño comienza a vaciar calles y viviendas. En apenas unas semanas, los 1.200 habitantes que bullen y huyen del mundanal ruido de la ciudad se transforman en treinta. El invierno marca negativos en el termómetro y espanta la vida. La capital espera a 84 kilómetros, algunos de ellos concienzudamente sinuosos y escurridizos. La distancia. Este alejamiento lleva al desafecto, pero también conserva la tradición en formol. Canales de la Sierra nos recibe a un kilómetro de altitud, bajo la atenta mirada de la Demanda, pastos para ganado y antiguos litigios entre esta villa y Monterrubio de la Demanda (Burgos).

Pasear por el suelo silencioso de esta población despierta ecos del pasado. Una pequeña gruta lanza hacia La Rioja (y el mundo) al río Najerilla, el más importante de todos los autóctonos. Aquí, no es agua lo que falta. Allá por finales del siglo XIX y principios del XX, nos explican, la industria textil vivía un esplendor que hoy atestiguan las piedras y las palabras de viejos canaliegos. El antiguo lavadero, el secadero, la tintorería, la prensa. Tenían la fama y también cardaban la lana.

...

Brieva de Cameros aparece de repente entre el manto verde. Estamos escondidos en el Valle del Najerilla, junto a un asentamiento que une el río Berrinche con el bravo nacimiento del Brieva. Mientras paseamos por calles serenas, a ratos casi intactas, nos dicen que a unos cuantos cientos de metros el agua brota del suelo como si fuese una aparición. Más allá, asciende una ruta, que en realidad es un reto, hacia Cabezo del Santo, la cumbre que sonríe sobre nosotros (1.854 metros). 

La naturaleza se apodera del tiempo mientras caminamos junto a la corriente. El entorno evoca tópicos entre los urbanitas. Es una postal viva de la Sierra. Aquí, la vida es piedra, madera y agua. Y el conjunto es limpio, simple y bello, incluso envidiable. Nos cuentan que el apellido de Brieva es accidental, un retazo para diferenciarse de otras poblaciones españolas con nombre idéntico. A principios del siglo pasado, había más de 1.200 coincidencias. 

...

Día 1: Nájera - Santo Domingo - Ezcaray

...

 

La Rioja peut être synonyme d'aventure pour les enfants. Où trouver ailleurs ce mélange de dinosaures, châteaux, moulins à vent, cascades et aventures ?Partons à la découverte des animaux les plus anciens de la planète : Les dinosaures, qui ont laissé leurs traces, encore visibles dans La Rioja, il y a des milliers d’années. Imaginez que vous mettez votre main dans l’empreinte d’un dinosaure ? Qui de vous deux va laisser la plus grande empreinte ?Pour comprendre la vie de ces animaux, savoir comment se sont produites ces empreintes et, surtout, la façon dont elles ont perduré jusqu’à nos jours, visitez le Barranco Perdido, un magnifique parc de paléoaventure. Vous jouerez à l'explorateur et vous instruirez en famille. C’est à Enciso et ses alentours que se trouvent la plupart des sites, les reproductions grandeur nature des animaux et les histoires les plus curieuses : un combat entre dinosaures, une famille au grand complet, un dinosaure boiteux… Oui, c’est à peine croyable mais vous pourrez voir tout ceci dans La Rioja.Le vin peut aussi être amusant pour les enfants. S’ils n’en boivent pas, ils peuvent apprendre comment on tire le moût et le déguster pendant que les parents goûtent au vin, voir d’immenses caves avec leurs tanks en acier qui évoquent un hall de vaisseaux spatiaux, jouer dans les vignes, savoir comment on vendange, comment on soigne la vigne… Les possibilités sont nombreuses et les enfants sont enchantés de se comporter comme leurs aînés lors de la dégustation du jus de raisin ou de savoir comment le raisin se transforme en vin. Tout un mystère, non ?Mais le divertissement en famille ne s’achève pas là. Saviez-vous que La Rioja regorge de châteaux ? Ils sont associés à des batailles fameuses comme le château de Clavijo, où le célèbre cheval blanc de Saint Jacques fait une apparition et remporté une victoire.Dans ces châteaux et monastères, vous pourrez écouter des légendes médiévales, des histoires de princes et de rois, comme celle du Roi de Nájera et de Pampelune qui, un jour de chasse, suivit une colombe jusqu’à une grotte où il trouva une statue de la Vierge entourée de lys, d’une cloche et d’une lampe à huile. C’est à cet endroit qu’a été construit le monastère de Santa María La Real de Nájera et si vous le visitez avec les enfants vous pourrez entrer dans la grotte, au fond du panthéon où reposent les monarques.La Rioja regorge de légendes médiévales, comme celle de la poule rôtie qui se mit à chanter à Santo Domingo de la Calzada. Sa cathédrale conserve un poulailler avec des poules et des coqs vivants qui chantent devant les visiteurs.Par ailleurs, les forêts de la Rioja cachent un trésor, le petit monastère de Suso (presque une chapelle) où furent écrits, il y a très longtemps, les premiers mots en espagnol et aussi en basque, en marge d’un ouvrage en latin, telles des notes d’écolier.Et si vous recherchez l’aventure, ce qu’il vous faut c’est du sport : raquettes à neige, VTT et équitation dans le vignoble, randonnée en cueillant mûres et autres baies… Qu’est-ce-qui vous attire ?De plus, dans La Rioja, vous pouvez apprendre en vous divertissant dans les centres d’interprétation (la transhumance, l’apiculture, la neige, les Celtibères, les Sotos de l’Èbre), en visitant un moulin à vent ou un moulin à eau, en jouant dans la Maison des Sciences ou en participant aux activités du Musée Vivanco de la Culture du Vin ou aux visites familiales du Musée Würth d’art moderne.Et vous pensiez que les enfants allaient s’ennuyer dans La Rioja ?

...

filter_list

Filtrar

close

Trouvez

facetas