formularioHidden
formularioRDF
Login

 

Panel Information

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar la experiencia de navegación y ofrecer contenidos de interés. Al continuar con la navegación entendemos que se acepta nuestra política de cookies.

Voir et à faire

visualisation

facetas

1116 résultats

 

Située au Sud-Est de la région, la Réserve de biosphère de La Rioja recouvre presque un quart de la surface de la communauté. C'est un territoire homogène, à haute valeur environnementale du point de vue géographique, climatique et paysager. Les vallées del Leza, Jubera, Cidacos et Alhama ont été déclarées Réserve mondiale de Biosphère par l'UNESCO, le 9 Juillet 2003.

Cette région de La Rioja, où les vallées et les montagnes se succèdent, recèle des merveilles culturelles, paysagères, gastronomiques et ethnographiques. Découvrez la façon dont les anciens Celtes occupaient les ruines de Contrebia Leukade et visitez le centre d'interprétation. Mais la zone avait déjà été habitée : des habitants encore plus anciens, les dinosaures, y ont laissé leurs traces. Ces empreintes sont aujourd'hui mises en scène sur un site qui vaut la peine d'être visité. Vous saurez tout sur ces animaux fantastiques au sortir de la visite du Centre d'interprétation d'Igea et du Parc de paléoaventure El Barranco Perdido.

La visite culturelle peut être complétée par une multitude d'activités diverses : mines, puits à neige, centres d'interprétation, grottes, églises et palais. Le plus modeste des villages peut vous surprendre et vous offrir des expériences uniques.

Pour reprendre des forces, la cuisine de la région vous propose d'excellents produits et, en particulier des huiles élaborées dans des pressoirs dits 'trujales', les truffes, ce trésor de la mycologie, et d'autres espèces très prisées. La gastronomie locale - c'est le propre de La Rioja - est simple, savoureuse et copieuse.

Et la nature ? La nature est, de toute évidence, le plus belle richesse de la région. Pour preuve, celle-ci a été classée Réserve de Biosphère. Un vaste réseau d'itinéraires vous permettra de découvrir ces paysages, la flore, la faune et les merveilles de la région. Choisissez sur ce site un chemin à votre goût.

Après toute cette activité, vous avez mérité de vous détendre dans l'un des balnéaires de la région. Ses eaux thermales sont vivement conseillées pour traiter différentes affections, pour le plaisir des bains à température élevée ou pour leurs propriétés anti-stress.

Si la nuit vous surprend au terme de ces activités, ne vous inquiétez pas. Au contraire. Cette région de La Rioja est cataloguée Starlight Réserve pour la qualité de ses ciels étoilés et de son firmament.

...

Vallée d'Ocón

tipo de documento Artículos

La vallée d'Ocón s'ouvre entre la plaine de l'Èbre et la Sierra de la Hez, déclarée par l'UNESCO, Réserve Mondiale de la Biosphère pour les richesses naturelles qu'elle recèle. Nous sommes dans un paysage de moyenne montagne, aux pentes douces, entre 700 et 1338 mètres d'altitude, ce qui nous permet de dominer une bonne partie de l'Èbre.

Le village d'Ocón, entre la Rioja moyenne et la Basse Rioja, à mi-chemin entre Logroño et Calahorra, se caractérise par les six hameaux qui le composent : La Villa, Pipaona, Santa Lucía, Las Ruedas, Aldealobos et Los Molinos, outre celui, dépeuplé, d'Oteruelo. Autant de noyaux de population qui n'ont connu aucun grand bouleversement pendant des décennies, ce qui leur a permis de conserver toute leur saveur rurale.

Un riche patrimoine historique, culturel et archéologique, un paysage et une nature préservés... le visiteur peut profiter ici, en pleine nature, de vues merveilleuses, d'aires de pique-nique et de camping et des modes de vie traditionnels.

Ces dernières années, la zone a retrouvé une certaine vitalité avec la mise en valeur de tout ce patrimoine historique, culturel et archéologique. Ainsi, presque toutes les églises et chapelles ont été restaurées et des fouilles archéologiques à Parpalinas ont mis à jour un site wisigoth en cours d'étude. Citons aussi le moulin à vent récemment restauré, le seul pouvant être visité de cette zone du Nord de l'Espagne, qui permet, comme en témoigne son succès, à des centaines de visiteurs de se familiariser avec les secrets des anciens meuniers. Pour tous ces attraits, et pour d'autres encore qu'il serait trop long d'énumérer et que vous découvrirez si vous vous décidez à visiter la vallée d'Ocón, NOUS VOUS ATTENDONS.

La nature de la vallée d'Ocón (PDF 663,72 KB).

Le patrimoine de la vallée d'Ocón (PDF 507,36 KO).www.elvalledeocon.org

Téléchargez la brochure de la Vallée d'Ocón (PDF 115.62 B). www.molinodeocon.org

Carte de la Vallée d'Ocón (1,896,76 B PDF).

...

Disfruta de las expericencias que La Rioja te propone para este verano con actividades para todo los públicos y a cualquier hora del día, como visitas a viñedos y bodegas y experiencias alternativas en torno al mundo del vino, diferentes recorridos para disfrutar de La Rioja por el aire o múltiples actividades culturales-turísticas, con más de setenta y cinco propuestas vinculadas al ocio, vino, la cultura y la naturaleza.

¡Descúbrelas todas aquí!

...

 

L’automne est un moment idéal pour se promener dans les sierras et les vallées de la Rioja. Les tons jaunes et rouges des hêtres et des vignes envahissent tout. Si vous aimez les paysages et la nature, nous vous suggérons quelques sites à découvrir, pour leur beauté, pour la qualité du milieu naturel ou pour le divertissement qui y attend le visiteur.

Commençons par un incontournable : le Parc Naturel de Sierra Cebollera. Ce parc, qui recouvre la sierra de Cameros, abrite des paysages curieux, une chapelle aux traditions ancestrales comme les « charités » et même un parc de sculptures réalisées à partir d’éléments du paysage. Le meilleur point de départ est le Centre d’Interprétation qui se trouve à Villoslada de Cameros. Vous y découvrirez les richesses naturelles du parc, sa flore, sa faune et tous les secrets que recèle ce milieu.

Après être passés au Centre d’Interprétation du Parc Naturel, vous pouvez en visiter un autre, le Centre d’Interprétation de la Transhumance, qui explique l’importance que cette modalité d’élevage a eue dans cette zone de La Rioja, ou vous rendre dans le joli village d’Ortigosa de Cameros pour y visiter ses grottes. Essayez de trouver un caniche entre ses stalactites et ses stalagmites !

Vous pouvez aussi vous renseigner dans les centres d’interprétation ou à l’Office du Tourisme de Cameros pour visiter un site naturel unique de cette zone : les cascades de Puente Ra. L’eau est la vedette ici. Tenez prêt votre appareil car les photos faites ici figureront bientôt parmi vos favorites.

De retour vers la capitale, nous vous proposons de quitter la nationale pour visiter le Camero Viejo.Il s’agit de la zone de la montagne la moins peuplée, mais qui a su le mieux conserver tout le charme des petits villages de montagne. La route s’élève en lacets le long du canyon magnifique creusé par la Leza. Ne manquez pas la montée au village de Trevijano, suspendue sur le canyon que survole le vautour fauve. Et pourquoi pas une halte à Soto de Cameros, célèbre pour les massepains de Noël.

Demandez à un habitant ce que sont les almazuelas. Vous emporterez un souvenir multicolore.

Pour compléter la visite des Cameros, nous vous suggérons un peu de tourisme sportif. Les alternatives qu'offre la région sont immenses : randonnée, VTT, 4x4, canyoning, spéléologie, parapente... Chiche !
 

...

Sur le versant Nord de la Sierra de Cebollera, dans la haute vallée de l'Iregua et le Camero Nuevo, à 50 kilomètres environ de Logroño par la route N-111. Sur une superficie de 23 640 hectares, il compte les communes de Villoslada de Cameros et Lumbreras et les hameaux de San Andrés et El Horcajo pour une population d'environ 500 habitants. La Sierra de Cebollera est une enclave géologique privilégiée du système ibérique, du fait de la présence de formations glaciaires, des "trous" à une altitude de plus de 2000 mètres. Sous la haute montagne commencent les vastes forêts naturelles de pins du Nord, hêtres et chênes, à grand intérêt écologique et paysager, traversées de torrents de montagne sautillant et cascadant entre la végétation rivulaire.

Il s'agit d'un paysage qui a retrouvé la forêt après des siècles d'intense transhumance dans ces terres de Cameros, activité traditionnelle qui a laissé sa marque dans le nouveau paysage, parsemé encore d'enclos, de cabanes de berger et de chapelles.

La ligne de crête de la Sierra de Cebollera va du col Santa Inés (1753 m) au col de Piqueras (1710 m), au sud du Parc Naturel, en passant par Castillo de Vinuesa (2083 m), Peñón de Santocenarrio (2058 m), Cebollera (2164 m), La Mesa (2163 m), Alto de Cueva Mayor (2138 m).

Outre les forêts de pins, de hêtres et de chênes, d'autres essences plus rares et singulières contribuent à la biodiversité des paysages de la Sierra de Cebollera : taches de bouleaux, de pins noirs, de houx, de chênes....

Parmi la faune du Parc, liée aux habitats de forêts et de haute montagne, citons la perdrix grise ibérique et les rapaces forestiers, outre les chevreuils, les cerfs et autres sangliers. Les rivières sont fréquentées par la truite, la loutre, le petit desman ibérique et le rare vison européen.

LeCentre d'Interprétation du Parc Naturel est situé à Villoslada de Cameros, au carrefour des routes qui mènent à la chapelle de la Vierge de Lomos de Orios et à Montenegro de Cameros. Il offre une exposition permanente sur les caractéristiques du Parc Naturel et diverses informations sur les ressources et les activités programmées.

Un documentaire, projeté dans une salle pour 25 personnes, explique l'évolution du paysage au fil des siècles et l'action exercée par la plus importante activité qui s'est déroulée ici, sur ces terres de Cameros : la transhumance.

Il organise des activités pédagogiques par saisons ainsi que pour les écoles et les groupes. Information sur le réseau de sentiers du Parc Naturel et les règles de circulation pour les véhicules sur les pistes forestières à usage restreint.

...

Tiempo: 2,30h

Kilómetros: 24 km

Desnivel acumulado: 20 metros

Interés: Paisaje, medioambiental

Tipo de firme: pista

Época recomendada: Primavera y Otoño

Dificultad: baja

Agua: hay fuente en el área recreativa de la Reserva Natural

 

Descripción

 

Presentamos dos posibles rutas de bicicleta que comienzan en un mismo punto en direcciones opuestas para poder disfrutar de la visita a dos de lo Sotos de Alfaro.

  • Soto del Hormiguero: tomamos una calle ancha a la izquierda antes de llegar a la estación de ferrocarril, a final de esta calle un puente nos cruzará al otro lado de la vía y tomamos la primera a la izquierda pasando por unas tonelerías, continuamos entre fincas de frutales hasta llegar a otra bifurcación donde seguiremos a la izquierda dirección noroeste hasta que el camino gira noventa grados y acompaña al Ebro por la zona del soto de El Espeso, continuamos por la pista que acompaña al Río hasta una zona de refuerzos de piedra donde se encuentra el Soto de El Hormiguero, una vez disfrutado desandamos este tramo y cogemos la siguiente a la izquierda, una larga recta hacia el suroeste que acaba donde comienza la siguiente ruta.

 

  • Soto del Estajao: desde el cruce anterior tomamos la ruta de la derecha dirección nordeste, donde aparece al poco el área recreativa con fuente, pasada esta tomamos camino a la derecha hasta unos postes altos de nidificación, pasados estos tomamos un tramo a la izquierda para disfrutar del Soto El Estajao, luego retomamos el recorrido anterior para dirigirnos hacia el sur entre chopos. En el siguiente desvío tomamos la opción izquierda y de nuevo a la izquierda por un pequeño repecho que nos llevará virando a la derecha de nuevo hacia el punto de partida.

...

Les Cameros

tipo de documento Artículos

Les Cameros, terre de contrastes, semblent spécialement conçus pour les amateurs d'aventures et pour ceux qui recherchent le calme. Cameros Nuevo, dont le Parc Naturel de Sierra Cebolleraconstitue le cœur, est un verger de chênes et de hêtres arrosés par l'Iregua. Parcourez ses nombreux chemins et découvrez ses forêts. Posez votre sac dans ses accueillantshébergements ruraux.

Le GR 93 entre dans Cameros Nuevo par le village d'Ortigosa, où il faut visiter les grottes de la Paz et de la Viña, aménagées pour le tourisme, dont les spectaculaires formations remontent à des millions d'années.

Et si vous voulez vous amuser au Club Nautique El Rasillo du lac artificiel González Lacasa, vous pourrez choisir le canoë-kayak ou la planche à voile.

Camero Viejo se distingue de Camero Nuevo par son aridité et sa solitude, avec ses laborieuses terrasses abandonnées et envahies de broussailles.

Penchez-vous du haut de ses falaises et de ses gorges, entre Soto en Cameros et Leza del Río Leza, pour suivre les évolutions des vautours fauves entre les spectaculaires parois rougeâtres. Pratiquez le canyoning. Où mieux qu'ici ?

À Camero Viejo, il reste quelques rares pâturages communaux peuplés d'yeuses et de chênes. Visitez les villages de Torre en Cameros et de San Román de Cameros où goûter le célèbre fromage camerano. Et il vous restera beaucoup à découvrir, comme les anciennes techniques de vannerie à San Román.

Au-dessus du lit du Jubera, admirez les rapaces juchés sur les saillants calcaires. Envolez-vous du haut du pont de Jubera, si vous êtes un fan de saut à l'élastique.

Observer les aigles royaux et de Bonelli, les vautours fauves, les faucons ou les hiboux constitue un spectacle de choix depuis les Peñas de Iregua, Leza et Jubera. Complétez votre aventure en escaladant la Peña Zapatero à Nieva de Cameros ou la Peña Amarilla à Leza del Río Leza. Vous voulez vous élever encore plus ? Lancez-vous en parapente du sommet du Zenzano dans le canyon de la Leza.

...

Les vautours se fondent dans les couleurs brunes du sud-ouest de la région. Entre thym et romarin, les empreintes de dinosaures jalonnent les berges du Jubera jusqu'au Cidacos et au-delà, entre Enciso et ses hameaux. Suivez-les et pénétrez dans une autre Rioja, celle des eaux médicinales et des vestiges celtibères, arabes et romains. De plus, les écosystèmes privilégiés de ces vallées leur ont valu d'être classées Réserve de la Biosphère.

La Cidacos coule à l'étroit jusqu'à Arnedillo, où le visiteur peut prendre un bain d'eaux médicinales et observer de près, s'il est bien équipé, les charognards depuis le Belvédère du Vautour.

Toute cette zone offre une haute concentration d'oiseaux. Elle s'étend des Peñas de Arnedillo, Peñalmonte, Peña Isasa aux sierras d'Alcarama et à la rivière Alhama où les escarpements calcaires abritent des hiboux et, surtout, des vautours fauves. Une idée ? Montez au village abandonné de Turruncún, au charme mystérieux, pour admirer leur vol.

Vous les verrez aussi de près lors de vos activités d'escalade, puisqu'à Arnedillo seulement il y a plus de 200 voies à escalader. Et si vous ne savez pas encore grimper, entraînez-vous aux murs d'escalade publics d'Alfaro et d'Autol.

Ce paysage est borné au sud par la Sierra de Alcarama, la plus haute de la Basse Rioja, de 1500 mètres. Sous elle, un tapis ondulé de petits sommets traversé par la rivière Alhama, « la chaude », comme l'appelaient les Arabes en raison de ses eaux médicinales. Ce paysage offre de séduisants jeux d'ombre et de lumière au coucher du soleil. Un lieu pour les contempler ? L'intéressante cité celtibère de Contrebia Leukade..

Le lac artificiel de l'Añamaza, charmant secret entre les montagnes, mérite une promenade pour être découvert, tout comme son ravin de Fuentestrún del Cajo.

Des arbres ? C'est dans la Sierra de Yerga que se trouve l'important Carrascal de Villaroya, idéal pour une balade entre de solides chênes verts parsemés de chênes à galles. Il y a là un verger au milieu du paysage sec de la zone, sans oublier les chênes et les hêtres de la sierra de la Hez. Cherchez-en d'autres, à pied ou à vélo par les GR ou les voies vertes de Cebollera-Arnedillo et Cidacos.

Demandez aux habitants, ils vous indiqueront de nombreux autres chemins. N'oubliez surtout pas vos jumelles ni la loupe : vous en aurez besoin pour admirer les parfaites pyrites cubiques du gisement à l'air libre de Navajún, le plus important au monde.

...

El territorio de la Reserva de la Biosfera de la Rioja fue declarado en julio de 2012 primer Destino Turístico español en un área protegida.

Este reconocimiento se ha obtenido porque este territorio cumple el doble objetivo de conservar un cielo con calidad suficiente para poder contemplar las estrellas y un patrimonio material e inmaterial vinculado de una u otra forma con la astronomía, desde el que la observación del cielo nocturno puede ser muy atractiva.

Algunos de estos lugares especiales de los valles del Leza, Jubera, Cidacos y Alhama son:

  • El dolmen del Collado del Mayo en Trevijano.
  • Las dolinas de Zenzano.
  • Las icnitas repartidas por todo el territorio de la Reserva, y especialmente en el valle del Cidacos.
  • El Castillo de los Luna de Cornago.
  • El yacimiento de Contrebia Leucade en Aguilar del Río Alhama.

¿Quieres saber más sobre nuestros cielos estrellados? Entra aquí

 

...

Si vous avez décidé de passer un week-end à La Rioja ou si vous y pensez, voici quelques suggestions qui vous aideront à profiter du temps et à voir l'essentiel.

Vendredi :
Si vous arrivez dans La Rioja un vendredi soir, rendez-vous dans la rue Laurel ou San Juan à Logroño, ou dans la rue de la Herradura à Haro. Goûtez aux spécialités de tous les bars. Arrosées du Rioja maison, elles sont la meilleure façon de commencer la visite de La Rioja, et de découvrir la culture du vin.


Samedi :
Le samedi, pourquoi ne pas commencer la journée par la visite du Musée de la Culture du Vin, à Briones. Le musée explique les méthodes de vinification, la fabrication des barriques, le transport, les différents crus du monde, l'histoire du vin et, surtout, la très vaste qui s'est forgée autour du vin, de l'Égypte ancienne aux Picassos modernes.


Après cette visite, nous vous suggérons un cours de dégustation au musée ou à l'un des différents endroits de La Rioja qui proposent cette activité : la Confrérie du Vin de Rioja, le Consejo Regulador, certaines caves et associations... dont les cours, très complets, donnent parfois lieu à la remise d'un diplôme.


Si vous souhaitez connaître de plus près les méthodes de vinification, visitez l'une des 100 caves ouvertes au public. Plus vous connaitrez les secrets de son élaboration, mieux vous apprécierez ce nectar de La Rioja qu'est le vin.


À l'heure du repas, n'hésitez pas à goûter les côtelettes grillées au feu de sarments ou les pommes de terre au chorizo, plats typiques de la cuisine riojane ; à déguster dans l'un des nombreux restaurants et dans certaines caves. Et pourquoi ne pas aller à la rencontre des grands classiques revisités par la nouvelle cuisine riojane ? Ils sauront vous surprendre par leur présentation et leurs saveurs.


Pour l'après-midi, une autre manière d'approcher le vin, les activités au sein du vignoble : à pied, à vélo, à cheval, voire même en canoë sur l'Èbre ou en ballon au-dessus des vignes, vous découvrirez les différents cépages et les normes rigoureuses de viticulture qui encadrent l'Appellation Rioja.


Et pour terminer la journée en beauté, emportez un trésor : maintenant que vous savez tout sur ce vin mondialement réputé emportez une bouteille de Rioja soigneusement sélectionnée, ou encore une outre à vin artisanale.


Dimanche :
Dimanche : Nous vous proposons une visite culturelle unique : les monastères de Suso et Yuso à San Millán de la Cogolla, classés au patrimoine mondial.


C'est au Monastère de Suso, le plus ancien, encadré par les montagnes, que les ermites du Moyen-Âge ont tracé les premiers mots en castillan, dans le scriptorium.


Le Monastère de Yuso, plus grand et plus riche, conserve une salle de la langue espagnole et une grande bibliothèque unique en son genre.


Sur la route de San Millán, on passe par Berceo, berceau de Gonzalo de Berceo, le premier poète connu ayant écrit en castillan.


Depuis San Millán, une visite à Santo Domingo de la Calzadas'impose. Ne ratez pas la Cathédrale où l'on peut voir la tombe du saint et un poulailler installé, mais oui, dans l'église ! Demandez à connaître le miracle du coq et de la poule, et vous découvrirez la raison de cette singularité. Flânez au fil des rues et, pourquoi pas faites une pause au Parador de Tourisme (hôtel), ancien hôpital pour les pèlerins.


Vous apercevrez certainement de nombreux lieux méritant un arrêt, prenez donc votre temps ! Et si vous n'avez pas le temps de tout faire et de tout voir, pas de souci, La Rioja n'est pas loin. Nous serons ravis de vous accueillir une prochaine fois.

...

La Rioja accessible

tipo de documento Artículos

Destination touristique inclusive, La Rioja œuvre pour l’accessibilité réelle et la création d'espaces accueillants pour tous. Nous vous invitons à profiter de l’œnotourisme et d’une gastronomie exceptionnelle, à connaître un territoire autrefois foulé par les dinosaures, à vivre le Chemin de Saint-Jacques et à découvrir le berceau du castillan.

La Rioja propose une offre touristique variée et accessible à tous les types de touristes. Familles, seniors et personnes ayant des besoins spéciaux ou un handicap trouveront dans La Rioja des activités à leur goût.

Les amateurs de nature aimeront nos espaces naturels accessibles comme les voies vertes, le Chemin de Saint-Jacques, le parc Sierra Cebollera  ou la Réserve de Sotos de Alfaro... où ils trouveront des sentiers faciles et adaptés aux fauteuils roulants et aux poussettes.

Monastères, châteaux, musées, le Rioja et  tous les secrets de ce vin forment un riche patrimoine artistique, monumental et culturel accessible. Pour une journée en famille, rendez-vous dans les  parcs à thème de Paleo Aventura (Barranco Perdido) ou Tierra Rapaz, pour y vivre une expérience inoubliable.

Et vous ne pouvez pas quitter la Rioja sans visiter l’une de nos nombreuses caves accessibles. Participez aux dégustations sensorielles de vin, où tous les sens sont mis à contribution pour que vous exploriez toute l'étendue de vos capacités personnelles.

Si l’offre touristique et culturelle est variée, l’offre gastronomique ne l’est pas moins. Ceux et celles qui nous rendent visite n’oublient jamais notre cuisine car ils trouvent ici un grand choix de circuits de tapas et de restaurants accessibles, non seulement libres de barrières architecturales, mais proposant aussi des menus adaptés aux différentes intolérances alimentaires.

En définitive, La Rioja est une région qui donne envie, une destination accessible qui accueille tous les touristes avec hospitalité, une agréable surprise pour le tourisme sportif, de congrès et de conférences ou les amateurs de shopping.

Venez découvrir et #LaRiojaAccessible sur :

www.equalitasvitae.com

www.lariojasinbarreras.org

 

...

Verduras en tempura

tipo de documento Artículos

Exquisitas verduras de la huerta riojana con un toque japonés.

...