formularioHidden
formularioRDF
Login

 

Buscar en La Rioja Turismo close

Empieza a teclear...

Tu búsqueda no ha obtenido ningún resultado.

Panel Information

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar la experiencia de navegación y ofrecer contenidos de interés. Al continuar con la navegación entendemos que se acepta nuestra política de cookies.

Vallées de la Basse Rioja

tipo de documento semantico multilingualitem

Vallées de la Basse Rioja

Río Cidacos.

Les vautours se fondent dans les couleurs brunes du sud-ouest de la région. Entre thym et romarin, les empreintes de dinosaures jalonnent les berges du Jubera jusqu'au Cidacos et au-delà, entre Enciso et ses hameaux. Suivez-les et pénétrez dans une autre Rioja, celle des eaux médicinales et des vestiges celtibères, arabes et romains. De plus, les écosystèmes privilégiés de ces vallées leur ont valu d'être classées Réserve de la Biosphère.

La Cidacos coule à l'étroit jusqu'à Arnedillo, où le visiteur peut prendre un bain d'eaux médicinales et observer de près, s'il est bien équipé, les charognards depuis le Belvédère du Vautour.

Toute cette zone offre une haute concentration d'oiseaux. Elle s'étend des Peñas de Arnedillo, Peñalmonte, Peña Isasa aux sierras d'Alcarama et à la rivière Alhama où les escarpements calcaires abritent des hiboux et, surtout, des vautours fauves. Une idée ? Montez au village abandonné de Turruncún, au charme mystérieux, pour admirer leur vol.

Vous les verrez aussi de près lors de vos activités d'escalade, puisqu'à Arnedillo seulement il y a plus de 200 voies à escalader. Et si vous ne savez pas encore grimper, entraînez-vous aux murs d'escalade publics d'Alfaro et d'Autol.

Ce paysage est borné au sud par la Sierra de Alcarama, la plus haute de la Basse Rioja, de 1500 mètres. Sous elle, un tapis ondulé de petits sommets traversé par la rivière Alhama, « la chaude », comme l'appelaient les Arabes en raison de ses eaux médicinales. Ce paysage offre de séduisants jeux d'ombre et de lumière au coucher du soleil. Un lieu pour les contempler ? L'intéressante cité celtibère de Contrebia Leukade..

Le lac artificiel de l'Añamaza, charmant secret entre les montagnes, mérite une promenade pour être découvert, tout comme son ravin de Fuentestrún del Cajo.

Des arbres ? C'est dans la Sierra de Yerga que se trouve l'important Carrascal de Villaroya, idéal pour une balade entre de solides chênes verts parsemés de chênes à galles. Il y a là un verger au milieu du paysage sec de la zone, sans oublier les chênes et les hêtres de la sierra de la Hez. Cherchez-en d'autres, à pied ou à vélo par les GR ou les voies vertes de Cebollera-Arnedillo et Cidacos.

Demandez aux habitants, ils vous indiqueront de nombreux autres chemins. N'oubliez surtout pas vos jumelles ni la loupe : vous en aurez besoin pour admirer les parfaites pyrites cubiques du gisement à l'air libre de Navajún, le plus important au monde.

À propos de cette ressource...